Edito CEV n°42 Printemps 2010

VOTONS, AMIS, VOTONS !

Publié le samedi 29 mai 2010

La crise politique actuelle nous irrite tous et nous donne une furieuse envie de nous abstenir de voter ou à tout le moins de voter blanc ou nul (puisque le vote est obligatoire en Belgique) pour montrer aux politiques notre colère et notre exaspération face à leur incurie à trouver un terrain d’entente pour régler le fameux problème de BHV. Cette attitude bien compréhensible après la saga de ces trois dernières années n’est cependant pas très constructive et ne fera que renforcer les partis extrémistes. En Belgique le vote est obligatoire depuis 1893 pour les hommes et 1945 pour les femmes et ce pour tout citoyen majeur, c’est-à-dire aujourd’hui pour tous les Belges âgés de plus de 18 ans. Cela veut dire que nous vivons dans un pays démocratique, qui nous permet d’exprimer ce que nous voulons pour l’avenir de ce pays. Pour bien choisir et le dire utilement, il faut s’intéresser un minimum à ce que proposent les politiques et leurs partis ! Ecolo vous propose une position claire. Tout au long de ces dernières années, le dialogue avec Groen a été ouvert et maintenu, même pendant les périodes les plus noires. En se parlant et surtout en s’écoutant, Groen et Ecolo se sont informés mutuellement de leurs aspirations respectives. Nous savons donc que des négociations équilibrées Nord-Sud restent possibles dans le respect de chaque groupe linguistique et avec de réelles possibilités de réussite durable. Ce scrutin est donc crucial pour l’avenir du pays. N’hésitons pas à dire ce que nous voulons en votant valablement. Plus les votes des francophones seront nombreux, plus nous serons respectés parce que notre minorité sera représentative dans ces négociations qui s’annoncent difficiles mais indispensables au bon fonctionnement de notre pays et donc de notre économie.

A télécharger

Les quinze derniers jours de campagne < ECOLO
Document HTML - 13.3 ko - ouvrir document