En pleine crise de Coronavirus, Proximus a annoncé le lancement de la 5G dans 30 communes. La carte détaillée, visible ici, montre qu’une partie de cette opération couvre Court-Saint-Etienne. D’où un émoi bien compréhensible chez certain·es qui se posent de sérieuses questions à propos des impacts de cette avancée technologique.

Chez Ecolo aussi, on suit cela de près, à Court-Saint-Etienne comme ailleurs, et nos parlementaires continuent et continueront de réclamer plus de transparence et une meilleure application du principe de précaution.

Mais chacun·e a aussi un pouvoir en tant que citoyen·ne. Notamment celui de s’informer et de mieux comprendre ce qui est en jeu ici. Inter-Environnement Bruxelles a réalisé une vidéo éclairante à ce propos ; on vous la partage ci-dessous. Très active sur le sujet, cette association a décidé de soutenir le collectif Stop 5G, solide argumentation à l’appui.
Vous devez aussi savoir qu’une consultation publique sur le sujet est ouverte en ce moment à l’initiative de l’Institut belge des Services postaux et des Télécommunications (IBPT), sous le titre « Cinq opérateurs sont pris en considération par l’IBPT pour l’octroi de droits d’utilisation provisoires visant à permettre l’introduction de la 5G« . Lancée le 24 mars, la consultation se clôture déjà le 21 avril 2020.

Cette consultation s’intitule « Consultation du Conseil de l’IBPT du 23 mars 2020 concernant les projets de décision concernant l’octroi de droits d’utilisation provisoires dans la bande 3600-3800 MHz » et est consultable ici, avec les instructions pour y répondre. Nous vous donnons aussi le lien vers la page dédiée de Stop5G qui a téléchargé ce document, et qui fournit des explications pour y répondre et une lettre-type avec leurs préoccupations/revendications.

Nous sommes tout·tes concerné·es par cette technologie, n’hésitez donc pas à vous y intéresser et vous renseigner.

Vidéo d’IEB

Share This